Sport extrême : comment s’habiller pour faire du quad dans le désert ?

Tous les passionnés de sport extrême veulent toujours découvrir de nouveaux horizons, parsemés de dangers comme ils les aiment. Faire du quad dans le désert fait partie de ces activités extrêmes. Pour ne pas se blesser, il faut s’habiller correctement avec le minimum obligatoire, quoiqu’il existe certains équipements qu’il ne faut pas oublier.

Le quad en tant que sport extrême

Pratiquer du quad en tant que sport extrême, c’est conduire un quadricycle à moteur non couvert dans le désert qui peut s’exposer volontairement au danger en empruntant un trajet tumultueux ou filer avec une vitesse démesurée. Le but de cette pratique en fait est d’inciter le sportif à repousser ses limites en prenant plaisir à voir à quel danger il s’expose, tout en savourant la montée d’adrénaline. Pour cela, le quadricycle doit être parfaitement équipé : un bon spécialiste Quad et SSV proposera les outils indispensables à la sécurité. Le conducteur de son côté doit porter les vêtements adéquats pour éviter qu’il ne se blesse pendant le périple. Pour cela, il doit se vêtir d’un minimum obligatoire et de quelques équipements vivement conseillés.

Le minimum obligatoire

Avant d’arpenter les routes, tous les conducteurs de quad doivent posséder l’équipement de base minimum obligatoire. De haut en bas, il faut tout d’abord le casque : correspondant parfaitement à la forme de la tête, il doit recouvrir entièrement cette zone. Il faut aussi les lunettes pour éviter les projections de sable, des gants pour les mains et des bottes montantes pour les pieds. Un haut à manche longue et un pantalon sont conseillés pour protéger les membres : il sera préférable qu’ils soient en matériau naturel pour éviter les gênes pendant les fortes chaleurs. Un blouson coupe-vent en cuir sera idéal pour éviter d’attraper froid. Le principe, c’est de bien couvrir le corps pour que celui-ci ne s’expose pas directement en cas d’accidents, ce qui n’est pas rare dans les sports extrêmes.

Ce qu’il ne faut pas oublier

Parce qu’il s’agit de sport extrême, rien n’est trop pour assurer la sécurité. Ainsi, avec le minimum obligatoire, il faut compter des éléments qui peuvent être indispensables. Il ne faut pas oublier de porter les coudières, les genouillères et les jambières pour protéger les articulations en cas de chute. Une cache-bouche peut-être utile pour ne pas avaler des amas de poussière et de sables. Pour les randonnées, un gilet de protection s’avère indispensable d’autant plus qu’ils sont obligatoires pour pouvoir circuler en ville. Dans le désert, il peut être utile pour un repérage rapide.

Est-ce le port du casque est obligatoire en quad ?
Ceinture abdominale : est-ce vraiment efficace ?